Astuces voyage désert

Voici quelques conseils pour le voyage dans le désert:

Egarement
Tant en randonnée qu’au campement, les risques sont réels. Si vous vous perdez, pas de panique… jusqu’à présent, les nomades ont toujours retrouvé nos participants un peu trop aventuriers ! Si vous avez le sentiment d’être perdu(e), c’est trop tard… vous êtes déjà vraiment perdu(e) ! Donc n’insistez pas dans votre recherche.
Si cela vous arrive, installez-vous au sommet de la plus haute dune… et attendez !!!
·         En rando, se méfier des traces qui parfois n’appartiennent pas au groupe. Si un vent de sable se lève, il est impératif de rester groupés.
·         Au campement, les risques d’égarement existent aussi réellement car au fil des jours, on prend des repères et l’on devient de plus en plus téméraire jusqu’à se perdre « pour de vrai » !

Boire, boire, boire…
Voici les demandes hydriques pour différents temps de marche.

  • Environ 4 heures de marche :  environ 2,5 litres/jour.
  • 5 à 6 heures de marches : de l’ordre de 3 à 4 litres/jour.
  • Plus de 6 heures de marche : de l’ordre de 4 à 5 litres/jour.

Chameaux

Ne pas marcher juste derrière un chameau. Il peut parfois ruer comme un cheval, donner un coup de tête, mordre parfois (rarissime mais mieux vaut l’éviter !) si on lui donne quelque chose à manger. En période de rut (décembre à février), le chameau est assez nerveux. Inutile de vouloir trop l’approcher.

Le chèche
est idéal et indispensable pour se protéger du soleil et du vent de sable.
Il est généralement aisé de s’en procurer un dès la sortie de l’aéroport.
Cuisiniers, chameliers… se feront un plaisir de vous apprendre à le mettre de différentes façons ; pour cela, il faut le choisir assez long.
Une casquette ou tout autre couvre chef fera aussi très bien l’affaire

Des chemises légères à manches longues remplacent avantageusement les T-shirts en coton en laissant circuler l’air entre le tissu et votre peau.

En général, les nuits sont relativement fraîches, et les amplitudes thermiques entre le jour et la nuit accentuent la sensation de froid. Un bon duvet est alors indispensable — il est évidemment plus facile d’ouvrir son duvet et de l’utiliser comme une couette si l’on a trop chaud, alors qu’il est quasi impossible de se réchauffer et de passer une bonne nuit dans un duvet trop juste. Une doudoune, un bonnet et même des gants sont souvent utiles pour les soirées.

L’entretien des fermetures Eclair (sac, vêtement, tente…) se fait simplement avec une vieille brosse à dents pour enlever poussières et grains de sable. Passez ensuite de la paraffine pour les lubrifier.

Les petits objets qui facilitent la vie pendant un trek dans le désert
– un chargeur solaire de batterie (appareil photo numérique, MP3, téléphone portable),
– une deuxième gourde pour laisser le temps aux pastilles de purification de l’eau d’agir sans se priver de boire,
– un briquet pour brûler le papier toilette,
– une taie d’oreiller que l’on remplit avec sa veste polaire.

Choisir ses chaussettes
— Utilisez des chaussettes mi-bas pas trop fines, en coton si vous transpirez, ou en matière synthétique.
— Ne remettez pas des chaussettes très sales ou humides pour une nouvelle journée de marche : c’est la meilleure manière de provoquer les ampoules
— Evitez les chaussettes anti-ampoules : elles se percent très vite, et leur efficacité est moins concluante qu’une bonne paire de chaussettes propres.

Envie d'un temps pour moi ?