Questions/Réponses

Voyage désert

 1. La forme physique?
Les randonnées proposées sont accessibles à tout marcheur, même peu entrainé, à condition d’être en bonne santé et motivé.

2. Le port des bagages?
Fidèles compagnons de notre voyage, ce sont les chameaux qui transportent nos bagages, l’eau, la nourriture et tout le matériel de campement.
Nous transporterons juste un petit sac avec notre provision d’eau, crème solaire, lunettes de soleil, biscuits, appareil photo, …

3. La chaleur?
Nos voyages dans le désert sont organisés en automne et en hiver. La
température pendant la journée dépasse rarement les 30°/35°. Le soleil n’en est pas moins très agressif. Il est impératif de se protéger avec une bonne crème solaire, des vêtements adaptés, des lunettes de soleil et impérativement un couvre chef!!
Par contre les nuits sont plus fraîches (environ 10° en Mauritanie et dans le sud égyptien, parfois sous 0° en Tunisie!!!)

4. Et… les petites bêtes…?
Scorpions

Aux périodes où nous organisons nos circuits et en respectant des consignes élémentaires de bon sens, il y a peu de risque de les rencontrer.
Les scorpions recherchent les endroits à l’abri : ils se nichent facilement en dessous des sacs, des matelas, des toiles de tente, des couvertures, le soir autour du feu.
Ne pas marcher pieds nus, même si les chameliers le font et même s’ils vous disent qu’il n’y a aucun scorpion ni serpent !
Toujours tenir les sacs fermés quand on est au bivouac et le matin, secouer chaussures, pantalons et autres vêtements avant de s’habiller (l’idéal est de les mettre la nuit dans les sacs fermés). Pas de nourriture sous la tente : quelques miettes suffisent à attirer une multitude d’insectes, souris ou autres.Attention aux cailloux, buissons. Être vigilant en particulier en ramassant du bois mort ou en soulevant des pierres : ce sont les repères habituels des serpents et scorpions.
Serpents

Les serpents s’éloignent en général à notre approche ! Si vous voyez un serpent, ne pas s’en approcher (ne serait-ce que pour le photographier !)

5. Égarement?
Tant en randonnée qu’au campement, les risques sont réels. Si vous vous perdez, pas de panique… jusqu’à présent, les nomades ont toujours retrouvé nos participants un peu trop aventuriers ! Si vous avez le sentiment d’être perdu(e), c’est trop tard… vous êtes déjà vraiment perdu(e) ! Donc n’insistez pas dans votre recherche.
Si cela vous arrive, installez-vous au sommet de la plus haute dune… et attendez !!!


Voyage dauphins en Mer rouge

1. Le mal de mer?
Ce n’est que pendant la traversée de la marina de Hamata à la baie des dauphins (environ 2H) que la mer peut être un peu houleuse. Une petite aide homéopathique pour le mal des transports et le tour est joué.

Arrivé à destination, le récif corallien de la baie, en forme de croissant, protégera le bateau qui lui même est solidement amarré avec 8 ancres bien solides. Seul un doux bercement vous accompagnera pendant votre séjour.

 2. L’espace sur le bateau?
De nombreuses personnes se
demandent s’il n’est pas trop difficile de rester toute une semaine sur un espace limité tel qu’un bateau.
Les 4 étages du bateau et la mer à perte de vue nous invitent à goûter l’infini.
Vous pouvez à tout moment être « dedans » ou « dehors »,
avec le groupe ou avec vous-même,
C’est à vous de choisir…

 3. La nourriture ?
Tous les repas sont présentés sous forme de buffet très copieux. Le cuisinier propose une variété de menus diversifiés et combine à merveille différents styles de cuisines. Fêtes des papilles garanties.

4. Et la terre ?
 Certaines personnes ont peur de se retrouver en pleine mer. Oui nous sommes en pleine mer mais dans un magnifique lagon et à l’abri des vagues. Il y a même un endroit où nous avons pied!!! Et pour en rassurer certains, nous voyons au loin la côte avec ces majestueuses montagnes en relief sur lesquelles le soleil nous offre de somptueux couchers aux couleurs rouges orangées.

 5. Dans la valise ?
 Il n’est nul besoin de se surcharger. Nous passons le plus clair de notre temps en maillot, short et paréo. Pieds nus du début à la fin! Juste prévoir quelques vêtements confortables, un pull léger pour le soir, une serviette de plage, palmes, masque et tuba bien sûr!, des crèmes solaires les plus naturelles possible pour préserver l’environnement, des lunettes, un chapeau pour la tête, un bandeau pour les cheveux. Prévoir une lampe de poche et un sac de couchage est conseillé pour ceux qui veulent dormir sous les étoiles.

 6. Réseau et adaptateur?
 Au port nous avons du réseau, dans la baie, le réseau se fait plus rare et plus faible mais néanmoins accessible à certains moments. Pas de connexion internet en plein mer.

 Les prises à bord conviennent à tous nos appareils électriques, il faut juste penser à prendre les chargeurs.

 7. Bon nageur ?
 Il ne faut absolument pas être un nageur émérite pour venir vivre cette expérience. L’eau très salée de la mer Rouge vous portera sans le moindre effort. Il vous suffira de vous allonger sur le ventre, les bras le long du corps et palmer à votre aise, l’énergie des dauphins et la magie du lieu feront le reste.

Envie d'un temps pour moi ?